Karl Lagerfeld, le styliste de l’extravagance et la contradiction

Karl Lagerfeld, le styliste de l’extravagance et la contradiction

Son histoire en 3 secondes

Karl Lagerfeld est un styliste de contradiction, oscillant entre l’antique et le moderne. Plus qu’un styliste, c’est un personnage. 

Il réussit à marier le luxe et la féminité de Chanel à la culture pop, rap et aux tendances modernes de la rue. 
Sa griffe est plus centrée sur des constructions plus architecturales que symétriques. 

Sa mort en février 2019 a chamboulé le monde de la mode et de nombreux hommages à Karl et ses œuvres ont eu lieu.

Biographie de Karl Lagerfeld

Karl Lagerfeld naît le 10 septembre 1038 à Hambourg. Il s’installe à Paris en 1952 et suit les cours du lycée Montaigne.

En 1955, il gagne le premier prix d’un concours organisé par le secrétariat international de la laine avec un dessin de manteau.

De 1955 à 1958, il travaille comme apprenti chez Balmain, puis devient le directeur artistique chez Jean Poitou jusqu’è 1963.

Puis, entre 1963 et 1983, il travaille en freelance pour Fendi, Chloé. En 1974, il fonde sa propre société, qu’Il nomme Impressions, mais qu’il doit abandonner par manque de crédits.

Suite à cela, en 1983, alors qu’il est directeur de collections chez Fendi, il se voit propulsé directeur artistique chez Chanel. En 1984, il lance le prêt-à-porter chez Chanel et ses propres lignes Karl Largerfeld et KL.

Il fait ses débuts de photographe professionnel en 1987. Il crée ses propres campagnes de publicité et fait des reportages photo pour des revues de mode. Entre 1987 à 1995, il dessine des vêtement pour le fabricant allemand Klaus Stellmann.

De 1992 à 1997 , il devient une nouvelle fois directeur de collections chez Chloé. Un an plus tard, il ouvre une galerie dédiée à la photographie, aux livres d’art et à la mode et lance la ligne Lagerfeld Gallery. 

Par la suite, de 2004 à 2006, Tommy Hifilger devient propriétaires des produits signés Lagerfeld. Entre temps, l’Institut du costume du metropolitan museum d’art à New York, consacre une exposition commune à Chanel et Lagerfeld. Il lancera également une gamme de t-shirts et de denim.

Celui qu’on surnommait le Kaiser décède à 85 ans le 19 février 2019 à l’hôpital américain de Neuilly sur Seine des suites de son cancer du pancréas.

L’influence Karl Lagerfeld

Il a influencé:

  • Anne Valérie
  • Hash Viktor et rolf
  • Marc Jacobs
  • Tom Ford
  • John Galliano

Les citations iconiques de Karl Lagerfeld

« Penser que l’apparence ne compte pas aujourd’hui est un mensonge. Elle permet de vivre en harmonie avec soi-même. »

« C’est quoi un style ? Au départ, une rupture avec les convenances, une fracture, du réel admis. »

« Mon fonds de commerce, ça a toujours été de travailler plus que les autres pour leur montrer leur inutilité. »

« La tendance, c’est le dernier stade avant le ringard. »

« Qu’est-ce que c’est que cette façon obsessionnelle de vouloir toujours être collé à des gens ? La solitude, c’est le plus grand luxe. »

« La mode n’est ni morale, ni amorale, mais elle est faite pour remonter le moral. »

« Les pantalons de jogging sont un signe de défaite. Vous avez perdu le contrôle de votre vie, donc vous sortez en jogging. »

« Mes lunettes, c’est ma burqa à moi. Je suis un peu myope, et les myopes, quand ils retirent leurs lunettes, ils ont un air de petit chiot mignon qui veut se faire adopter. »

« Le luxe, c’est la liberté d’esprit, l’indépendance, bref le politiquement incorrect. »

« L’élégance n’est ni une question de porte manteaux, ni une question de porte monnaie. »

« Je suis une sorte de nymphomane de la mode qui n’atteint jamais l’orgasme. »

Laisser un commentaire